avril 2013

Annabelle (styliste), chaises de Niels Otto Moller, tissu Maharam – réf: Checker 008 Black/White

“Pecker Molleton Set”… TEASER No 2!!!

© Delphine Coindet / Vladimir Boson

1 carte / 1 artiste

La troisième carte postale, éditée à 500 exemplaires, pour l’atelier vladimir boson, est réalisée par l’artiste valaisan François Boson.

François Boson, né en 1949 à Fully, vit et travaille à Sierre.

Formé à l’Ecole des Beaux-Arts de Sion (1967-1970), François Boson partage ensuite sa vie, entre la Suisse et la Belgique, avant de se réinstaller définitivement en Valais.

Sa carrière débute avec notamment l’obtention de deux bourses fédérales d’art et des participations aux grandes foires internationales, comme Art Basel, l’Internationaler Kunstmarkt à Düsseldorf et la Foire internationale d’art contemporain de Paris (FIAC). François Boson enseigne, ensuite, à l’Ecole d’art du Valais (1984-1997) et dirige la Galerie Fontany à Vercorin (1987-1989), institution pionnière dans la promotion de l’art contemporain, dans le canton du Valais.

Après s’être mesuré aux avant-gardes des années 1970 et 1980 (Pop Art, Figuration narrative, Néo-expressionnisme, Transavantgarde), François Boson fait aujourd’hui retour aux modèles de l’histoire de l’art – du Quattrocento à la Peinture métaphysique – pour mieux réinventer et subvertir l’image figurative.

Dossier de presse

Reportage sur cet artiste en vidéo:

L’atelier claire lavigne

Ce mois d’avril marque le début de l’association de l’atelier vladimir boson avec la courtepointière Claire Lavigne, pour la confection de rideaux sur mesure.

Désormais, en plus de la restauration de sièges, la confection et la pose de rideaux seront également possibles.

Alors, n’hésitez pas à habiller vos fenêtres!!!

www.clairelavigne.com

Chic Cham

Dix ans d’amitié réunissent les deux lausannoises, Annabelle Dentan et Pauline Martinet, qui créent Chic Cham en 2010. Elles décident alors d’inventer une marque qui allie leur goût pour la mode et les matières naturelles au savoir-faire des artisans indiens.

Après deux ans d’activité sur internet, un tout nouveau show room ouvre ses portes à Lausanne. On pourra y trouver des pièces (coussins, tapis, couvertures, etc…) exclusives et originales, ainsi qu’une jolie collection vintage de meubles et accessoires.

Chic Cham, route de Prilly 2, 1004 Lausanne

Ouverture vendredi 19 avril 2013

www.chiccham.com

1 meuble de l’atelier vladimir boson / 1 histoire

Porte-manteau Gufram “Cactus” de Guido Drocco & Franco Mello, 2007 (blanc) (édition limitée à 250 exemplaires)

Dimensions: 42x70x170

Prix: CHF 15000.-

 

Guido Drocco est un architecte et designer issu du Politecnico de Turin. Avec Franco Mello, il a fait partie du Mouvement radical des années 60, élan avant-gardiste usant de la culture pop et même du kitch pour remettre en cause les canons du bon goût moderniste. Pour la jeune génération des designers des années 60, le plastique apparaît comme un matériau providentiel, dans une société qui réintroduit fantaisie et confort. Les créations de l’époque ont toutes quelque chose de “l’objet-manifeste”.

Ce porte-manteau est édité par Gufram, depuis 1968. Cette société, fondée en 1952, rassemble la collection appelée “I Multipli”, dont fait partie le Cactus. Elle comporte des pièces insolites toujours en édition limitée (présente également dans les plus grands musées du monde) dont le fameux Pratone (le Pré), brins d’herbe géants en polyuréthane dans lequel on se jette plutôt qu’on ne s’assoit, les cailloux “fauteuils” géants Sedilsasso ou le sofa Bocca, en hommage au canapé Mae West de Dali…

Les objets de la collection “I Multipli” ont été conçus pour libérer les utilisateurs de leurs habitudes de comportement. Parmi leurs influences, le Land art a représenté une réelle source d’inspiration pour les designers des années 60. Ici, le Cactus est toujours une plante du désert mais elle est dépourvue d’épines et réalisée à taille humaine… C’est, selon son créateur, le “fils surréel de l’anti-design à inspiration phytomorphique”.

En 2007, le Cactus a été dépouillé de sa couleur primitive, pour revêtir un habit scintillant blanc. Une pureté qui lui donne une magie insoupçonnée.

Vous pouvez obtenir plus d’informations concernant ce porte-manteau à l’adresse mail suivante: atelier@vladimirboson.com

On termine cette newsletter avec l’exposition “Gobelins par Nature: Eloge de la Verdure, XVle – XXle siècles” à la Galerie des Gobelins de Paris.

Le thème de la flore est particulièrement en faveur, dans la production des tapisseries, dès le Moyen-Âge. Au fil du temps, en fonction des modifications du goût, de l’évolution des conditions de vie et des préoccupations artistiques, la représentation du monde végétal va s’exprimer sous différentes formes: «milles-fleurs», verdures, cycle des mois et des saisons, paysages…

Le parcours ne se veut pas chronologique. Il s’agit d’une invitation à la promenade, dans un cadre de verdure où le passé et le présent se croisent et se répondent, par le jeu des variations iconographiques et chromatiques.

Les Saisons de Le Brun conversent avec les Saisons de Lurçat; les «mille-fleurs» du XVe siècle se mêlent au fleurs sauvages de Dom Robert. Les frondaisons des verdures et des paysages des XVle et XVlle siècles rejoignent celles de Monet, Buri, Hadju, Alechinsky, Prassinos et Traquandi.

Galerie des Gobelins

Du 9 avril 2013 au 1 janvier 2014

www.mobiliernational.fr

Je vous souhaite un excellent mois d’avril et vous donne rendez-vous en mai…

A bientôt!!!

 

Vladimir