décembre 2012

Julien (styliste), fauteuil années 50, tissu Innofa – réf: Diamond Charcoal

Prix “Elle Décoration” 2012 pour le canapé Ploum

Ronan & Erwan Bouroullec ont reçu cette année, pour le canapé Ploum, lors du salon du Meuble de Milan, le premier prix, dans la catégorie sièges des EDIDA. (Elle Décoration International Design Award)

C’est le septième prix attribué au modèle Ploum, depuis son lancement en janvier 2011.

Le canapé Ploum est recouvert avec le tissu Stitch, de chez Innofa. Vous pouvez découvrir les 12 coloris de cette étonnante collection de tissus à l’atelier vladimir boson.

www.innofa.com

Quelques best-sellers de l’année 2012 recouverts de tissus Innofa en images:

Canapé Gentry de Patricia Urquiola pour Moroso, tissu Big Braid (exclusivité pour Moroso)

 

Canapé Klara de Patricia Urquiola pour Moroso, tissu Big Pois (exclusivité pour Moroso)

 

Canapé Nuvola de Paola Navone pour Gervasoni, tissu Pied de Poule (exclusivité pour Gervasconi)

 

Canapé Blur de Marc Thorpe pour Moroso, tissu Blur (exclusivité pour Moroso)

 

Fauteuils Lazy Bastard de Bertjan Pot pour Montis, tissu Stitch et Aquatic (exclusivité pour Montis)

Art ou design?

Un assemblage de blocs lumineux, appelé “table basse” et signé par un artiste, exposé dans un musée et vendu en édition limitée, c’est de l’art ou du design? Zoom sur un phénomène qui prend de l’ampleur.

Plafonnier de Fabrice Gygi pour D&A Lab (2011)

 

Créer une oeuvre d’art avec une valeur fonctionnelle ou faire un objet fonctionnel avec une valeur artistique. Quelques artistes, des plus renommés aux plus jeunes, se sont volontiers lancés dans cette aventure.

On peut dire que l’oeuvre d’art est par essence unique et le travail de l’artiste, sans contraire, est de subvertir le quotidien. Le design est, quant à lui, à l’intersection du pratique et du beau, il répond à des questions d’utilité, de fonctionnalité, de faisabilité et d’esthétique. Que se passe-t-il, quand le questionnement du design se retrouve au coeur des oeuvres des plasticiens? Quand le côté pratique, sinon esthétique, d’un objet disparaît, laissant place à un message. Quand le concept prime sur le fonctionnel. Quand le design s’expose dans les musées ou les foires d’art contemporain. Et que dire encore des prix, concurrentiels à ceux d’oeuvres d’art très bien cotées, que ces objets en édition limitée peuvent atteindre?

Table et chaises “Verzet” de Jan Fabre pour D&A Lab (2007)

 

Il semblerait que la question ne soit déjà plus “Est-ce de l’art ou du design?”, mais de savoir s’il faut même se la poser. En dehors d’un positionnement rentable évident (les pièces de design en édition limitée, hissées au rang d’oeuvres d’art, en approchent aussi les prix et trouvent naturellement, sur le marché des collectionneurs, des acheteurs connaisseurs… et nantis), les choses changent, le design industriel s’émancipie de la production de masse, retrouve des savoir-faire de qualité, artisanaux et/ou hypertechnologiques.

Tables basses “1984” de Jonathan Monk pour D&A Lab (2010)

 

Finalement, est-ce que ces éditions limitées et autres oeuvres signées, numérotées ne sont-elles pas juste les arts décoratifs du XVllle siècle réinventés, tout simplement?

A vous de juger…

www.dna-lab.net

Et on termine cette dernière newsletter de l’année sur une note graphique, avec l’exposition “Alain Huck – Tragedy or Position” au Musée des Beaux-Arts de Nancy.

Tragedy or Position est un ensemble de quatre dessins monumentaux réalisés au fusain.

Nébula, Tragedy, Position, Edenblock mettent en résonance des références géographiques, historiques et culturelles éloignées: un décor triomphal du Baroque troué par la Nébuleuse du crabe, une masse sombre dilatée sur les pages centrales des Bacchantes d’Euripide, une vue aérienne captée par un drone survolant l’Afghanistan, une concentration végétale dans une serre tropicale.

Ces dessins à la lumière sombre et voilée sont présentés par deux dans une même salle. Un huis clos qui plonge le visiteur dans une noirceur inquiétante, pleine de forces obscures.

L’échelle des œuvres est impressionnante (271 x 400 cm) et renvoie aux formats de la “peinture d’histoire” que l’artiste réinterprète en donnant au dessin des dimensions gigantesques. Son travail de superpositions de différentes images, d’accumulations sur les motifs invite le spectateur à s’immerger dans l’œuvre afin d’y retrouver ses propres visions l’entraînant même dans une sorte de vertige.

L’exposition d’Alain Huck permettra une sensibilisation du visiteur à une œuvre dédiée au dessin dans un musée qui conserve l’un des plus grands cabinets d’arts graphiques en région.

Du 15 novembre 2012 au 11 février 2013

Rez-de-chaussée des salles d’expositions temporaires

www.mban.nancy.fr

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous en janvier!!!

A bientôt!!!

 

Vladimir

novembre 2012

Anne-Pascale et Hector, chauffeuse Napoléon III, tissu Pierre Frey – réf: Bakou noir F2798002

Vente d’automne

Afin de faire un peu de place dans son stock, l’atelier vladimir boson met en vente quelques meubles, luminaires et objets de décoration. Vous pouvez obtenir des renseignements complémentaires (photos, dimensions, prix, etc…) à l’adresse mail suivante: atelier@vladimirboson.com

1 chaise Herman Miller “DSX” de Charles & Ray Eames, 1953/1972 (placet, tissu “Coral 190”, Kvadrat) VENDU

3 chaises Herman Miller “La Fonda” de Charles & Ray Eames, 1961 (pied blanc, tissu vert) VENDU

1 chaise Herman Miller “Panton” de Verner Panton, 1978 (noire) VENDU

2 chaises Vitra pour Herman Miller “Panton” de Verner Panton, 1980 (rouges)

4 chaises JL Moller “Model 75” de Niels Otto Moller, 1950 (tissu “Checker” Alexander Girard, Maharam) VENDU

1 fauteuil Herman Miller “DAX” de Charles & Ray Eames, 1960/1970 (tissu vert) VENDU

2 fauteuils Kartell “Dr No” de Philippe Starck, 1996 (gris)

1 tabouret XO “Bubu 1er” de Philippe Starck, 1991 (jaune)

1 lampadaire Ligne Roset (vert) (modèle épuisé)

1 lampadaire Luceplan “Lola Terra” d’Alberto Meda & Paolo Rizzatto, créé en 1987 (noir)

1 lampe de bureau Flos “Ara” de Philippe Starck, 1988 (noire) (modèle épuisé)

1 lampe de bureau Flos “Pierrot” de Afra & Tobia Scarpa, 1990 (turquoise) (modèle épuisé)

1 lampe de table Metalarte “Modelo Calder” de Enric Franch, créée en 1974 (noire)

1 bureau USM Haller (plateau noir)

1 table basse Haslev Mobelsnedkeri A/S “Opus” de Soren Nissen & Ebbe Gehl, 1950 VENDU

1 cabinet Capo d’Opera “Valentina nel metrò” de Guido Crepax (modèle épuisé) VENDU

1 élément pour CD Montana (bleu cobalt)

1 élément pour bibliothèque Montana (plastique recyclé rouge) et un socle sur roulettes (vert)

6 assiettes Rosenthal “Themes & Variations” de Piero Fornasetti VENDU

1 cendrier Rosenthal “Themes & Variations” de Piero Fornasetti VENDU

1 porte-manteau Gufram “Cactus” de Guido Drocco & Franco Mello, 2007 (blanc) (édition limitée à 250 exemplaires)

1 porte-manteau Vitra “Hang it all” de Charles & Ray Eames, créé en 1953 VENDU

Modules d’architecture intérieure/éléments décoratifs Vitra “Algues” de Ronan & Erwan Bouroullec, 2004 (coloris: vert, vert clair, vert foncé)

Restons dans les ambiances fifties, avec la présentation des éditeurs de tissus Sanderson et Lelièvre.

On commence avec le célèbre fabricant anglais Sanderson.

Fondée en 1860, la marque est reconnue pour la délicatesse des ses motifs au charme typiquement britannique. Les collections de tissus Sanderson sont principalement réalisées à partir d’archives de la marque. Ces archives en question abritent l’une des plus grandes collections de blocs de tissus et d’illustrations issues du monde entier.

Aujourd’hui, Sanderson réédite ses tissus des années 50: Marion Mahler, Jacqueline Groag, Lucienne Day, sont mises à l’honneur.

www.sanderson-uk.com

On continue avec les dernières collections de l’éditeur français Lelièvre. Les influences des années 50 sont toujours présentes, mais avec une empreinte scandinave, cette fois.

Lelièvre est un acteur majeur du marché mondial du tissu d’ameublement, depuis près de 100 ans. La marque se veut créative et manie d’une main de maître les différentes matières qui composent ses collections. Avec près de 6000 références, les tissus Lelièvre s’accordent à la perfection aux différentes tendances de décoration française et internationale, classique et contemporaine.

Tartans, rayures, peaux de bêtes, pastilles et broderies, s’associent pour un remake des couples mythiques des années 50, remis au goût du jour.

www.lelievre.eu

Et depuis octobre 2012, vous pouvez découvrir la nouvelle collection de tissus créée par Jean Paul Gaultier pour Lelièvre.

Le styliste Jean Paul Gaultier s’est associé au fabricant de tissus d’ameublement Lelièvre, à travers un contrat de licence, afin de transposer son univers au monde de la décoration. En coopération avec les équipes de style de la maison Lelièvre, Jean Paul Gaultier a “imprégné les tissus d’ameublement des codes” de ses collections haute couture, afin de proposer huit créations textiles qui allient excentricité et classicisme.

Cette collection revêt des imprimés rayés, résilles, tartan ou tatoo et se distingue par des symboles de la maison Gaultier comme la lanière de cuir, les boutons de ses marinières ou encore l’ancre marine.

Vue de l’exposition “Entrelacs”

– Conception scénographique, Delphine Coindet: cordes, dispertion, MDF, Plexiglas

– Restauration, Vladimir Boson: mobilier du 18e

Présentation aux ateliers Moyard, pour l’événement “Deux jours / Une nuit”, dans le cadre des Design Days Off, Morges, 2012. (Photo Anne Hildbrand)

On termine cette newsletter avec un rendez-vous culturel à ne pas manquer, l’exposition intitulée: “Contemporain… ou bien?”

Pour cette exposition exclusive consacrée à la collection d’art BCV (Banque Cantonale Vaudoise), la Fondation de l’Hermitage propose de découvrir une centaine d’oeuvres réalisées par des artistes liés au canton de Vaud, du 20e siècle à nos jours. Un patrimoine exceptionnel, qui fait la part belle à la création contemporaine.

LA COLLECTION D’ART BCV

Du 9 novembre au 16 décembre 2012

www.fondation-hermitage.ch

Je vous souhaite un bon mois de novembre et vous donne rendez-vous en décembre…

 

A bientôt!!!

 

Vladimir

octobre 2012

Magali (artisan verrier), chaise Napoléon III, tissu Osborne & Little – réf: Asuka F5400-06A

slash-wide

1 carte / 1 artiste

Afin de promouvoir l’atelier vladimir boson, 3 fois par année, une/un artiste aura carte blanche pour créer le visuel d’une carte au format postal, éditée à 500 exemplaires. Première artiste à se lancer dans l’aventure: Madame Paris (Alexandra Ruiz) Alexandra Ruiz est une directrice artistique, née en Suisse en 1973. Après avoir étudié la photographie à l’Ecole des Beaux-Arts de Genève, Alexandra Ruiz obtient un B.A. en communication visuelle à l’Ecole cantonale d’art de Lausanne. Alexandra Ruiz vit à Lausanne et travaille également à Genève et à Paris.

www.madameparis.com

slash-wide

On continue, avec la présentation de deux éditeurs de tissus fraîchement arrivés de Suède et d’Angleterre.

Tout d’abord, la marque suédoise Svensson Markspelle.

SvenssonMarkspelle

Svensson Markspelle est un éditeur suédois, spécialisé dans la confection de tissus hautement résistants et non feu. En plus de ces qualités, leurs collections contemporaines offrent un large panel de possibilités, des coloris zens et épurés, aux couleurs chatoyantes et vives. Tous ces univers se mélangent et se confondent sans jamais se contredire.

www.svenssonmarkspelle.com

Pour terminer, la nouvelle garde de la décoration, révélée par Maison & Objet, MissPrint, un duo made in England.

Yvonne et Rebecca Drury forment une intéressante équipe. Mère et fille ont toutes deux étudié le design textile. Yvonne Drury enseigne cette discipline à l’université d’East London. Leurs imprimés évoquent avec grâce les oeuvres des années 1950/60 de Lucienne Day, auxquelles viendraient se mêler quelques influences scandinaves, parcimonieuses et bien assimilées. Délicieusement rétro et franchement actuel!!!

www.missprint.co.uk

slash-wide

Et pour tous les passionnés de design, ne manquez pas le Designers’ Saturday.

Le Designers’ Saturday est une occasion unique en son genre, dans le milieu du design suisse. Il a lieu partout où le design naît, dans les zones artisanales de l’industrie du design de Langenthal. Depuis 1987, 70 exposants nationaux et internationaux se mettent en scène, tous les deux ans, en présentant leurs produits avec une ambiance évocatrice, dans 6 sites: dans les entreprises Création Baumann Langenthal, Girsberger Sitzmöbel Bützberg, Glas Trösch Bützberg, Hector Egger Holzbau, Ruckstuhl Langenthal et également, en plein centre de Langenthal. La 14ème édition aura lieu les 3 et 4 novembre 2012.

www.designerssaturday.ch Voilà pour ce mois d’octobre, passez un bon automne et n’oubliez pas de redonner une nouvelle vie à vos sièges…

 

A bientôt!!!

 

Vladimir

septembre 2012

A l’occasion des Design Days 2012, Vladimir Boson et Delphine Coindet collaborent le temps d’une exposition unique et éphémère, intitulée: “Entrelacs”

Fidèle à sa vocation de plateforme de rencontres et d’échanges autour du design et de la création contemporaine, Design Days accueille, du 27 au 30 septembre, un vaste panorama qui ne se veut pas exhaustif, mais qui témoigne de la diversité et de la richesse du secteur: mobilier, luminaires, revêtements et accessoires, du prototype au éditions limitées, de l’objet unique au design industriel, de production helvétique aussi bien qu’internationale.

www.designdays.ch

Pour cette nouvelle édition des Design Days Off, l’entreprise de meubles Moyard met à disposition son atelier de 2000 m2 à plus de vingt artistes contemporains issus des quatre coins du monde. Le temps de deux jours et d’une nuit, l’antre de la maison Moyard se mue en un terrain de jeu entre art et design.

Entre photographie, peinture, sculpture, musique, design et vidéo, pénétrez dans le monde de Christoph Stepan, Olivier Saudan, Antonio Albanese, Flynn Maria Bergmann, Delphine Coindet, Vladimir Boson, Tonatiuh Ambrosetti, Daniela Droz, Marc Mussler, Philippe Prod’Hom, Thomas Wüthrich, Vie au Nez & Vin Clair, Moritz Schmid, InchFurniture, Dadadum, Oloom, A C E, Matteo Gonet, Olivier Rambert, Singal Mösch, Kumiko Tajima, Conor Hautaniemi et Demian Conrad.

Moyard dépôt, Rue de Lausanne 15, 1110 Morges

Du 29 septembre au 30 septembre 2012

Vernissage samedi 29 septembre dès 18h

Delphine Coindet, née en 1969 à Albertville, vit et travaille à Rome et à Lausanne.

Formée à l’Institut des Hautes Etudes en Arts Plastiques de Paris, Delphine Coindet fait partie d’une jeune génération d’artistes qui réinventent, depuis quelques années, la sculpture contemporaine.

Les oeuvres de Delphine Coindet ne se donnent pas au premier coup d’oeil. Elles sont énigmatiques, à la fois étrangement simples et complexes. Formes profilées et géométriques côtoient des assemblages plus chaotiques, composés d’objets trouvés, souvent en suspensions aux plafonds où aux murs.

Pour Delphine Coindet, les formes produites sont étroitement liées au monde qui les accueille. Objets en interaction constante.

Pensionnaire de l’académie de France à la Villa Médicis à Rome, en 2011/2012, Delphine Coindet travaille avec la galerie Laurent Godin à Paris.

Delphine Coindet a participé, entre autres, à Carte blanche à John M. Armleder/All of the above au Palais de Tokyo à Paris, Les milles rêves de Stellavista à la Synagogue de Delme, Time à la galerie Anne-Mosseri Marlio à Zurich.

De nombreuses institutions lui ont par ailleurs consacré des expositions personnelles telles que Encore une fois au Domaine de Chamarande, Miroir-Miroir au Creux de l’Enfer à Thiers, le Kunstmuseum de Thun, Apartés au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, etc…

www.laurentgodin.com

Excellents Design Days à tous et j’espère vous voir nombreux au vernissage!!!

 

A bientôt!!!

 

Vladimir

août 2012

Mehdi et Claire (journaliste et courtepointière), canapé années 50, tissu Kvadrat – réf: Coral 782

slash-wide

Deuxième newsletter de cette période estivale avec la marque danoise Kvadrat, fondée en 1968. Kvadrat développe des textiles modernes, de haute qualité, à usage public et privé.

Kvadrat est également l’éditeur fétiche (surtout son tout premier tissu, Hallingdal 65, créé par Nanna Ditzel en 1965) des plus grands designers contemporains comme les frères Bouroullec, Tord Boontje, Jean Nouvel, la marque Vitra, etc…

Habituellement réservée aux professionnels, elle est aujourd’hui accessible aux particuliers. Les tissus présentés dans cette sélection sont tissés à partir de matières naturelles, laine ou coton, déclinés en unis et faux unis.

Kvadrat est de nos jours, l’un des principaux créateurs de tissus d’ameublement en Europe, désormais uni, depuis juillet 2012, à l’éditeur suédois Kinnasand.

www.kvadrat.dk

Bonne fin de vacances et rendez-vous en septembre…

 

A bientôt!!!

 

Vladimir